technology products company news contact forum

Les échantillonneurs et les synthétiseurs ont été pendant des décennies les pierres angulaires de la musique virtuelle.

Les avantages et les inconvénients de chaque approche sont bien connus. Prenons simplement le cas des échantillonneurs. Bien qu'ils préservent le timbre de base de l'instrument réel, ils offrent un son statique car ils sont incapables d'effectuer des transitions continues au niveau de la dynamique, du vibrato, du portamento, etc... Ceci est particulièrement vrai pour les instruments solistes. Les synthétiseurs permettent une plus grande expressivité, mais aux dépens du réalisme du son.

Malgré les récentes améliorations, la situation n'a pas réellement changé pendant ces deux dernières décennies, et la différence entre des instruments réels et virtuels est encore facilement perçue dès la toute première écoute.

Le but de nos recherches et développements était de dépasser ces limitations, afin d'aboutir à des instruments virtuels qui ne pourraient pas être distingués des vrais instruments.

Ceci a été atteint grâce à notre approche de modélisation de l'échantillon.

La capture de "l'empreinte acoustique" d'instruments de haute qualité a été effectuée grâce à l'enregistrement de chaque note de leur tessiture (échantillonnage chromatique) ainsi que l'enregistrement d'articulations typiques et de phrasés expressifs. Ces instruments ont été joués dans une pièce anéchoïque par d'excellents instrumentistes tout en utilisant du matériel et des techniques d'enregistrement « dernier cri ». « Un modèle adaptatif », basé sur les propriétés physiques de l'instrument et exploitant la connaissance des caractéristiques de jeu utilisées par l'instrumentiste a alors été construit. Le but du modèle est de réduire au minimum les différences entre les vrais phrasés et ceux joués par l'instrument virtuel. Des technologies très sophistiquées sont utilisées pour la construction en temps réel de toutes les articulations et des transitions continues au niveau de la dynamique, du vibrato, du legato et du portamento. Ces technologies incluent, entre autres, les technologies propriétaires « d'alignement harmonique» (cf. ref.1) et de convolution/déconvolution des résonances modales (cf. ref.2), ainsi que des techniques novatrices concernant la modulation d'échantillon, le tout associé à un traitement Midi de haut niveau basé sur l'Intelligence Artificielle. Le résultat est un instrument virtuel facile à utiliser, comportant peu de contrôleurs Midi, pouvant être joué : en temps réel ou via un séquenceur, en tant que programme autonome ou en tant que plugin, sur PC ou bien sur Mac.

Les phrasés joués à partir d'instruments virtuels sont maintenant pratiquement indiscernables des phrasés joués sur de vrais instruments.

En outre, c'est très amusant à jouer.

1) «Alignement temporel de la phase d'un ensemble de sons musicaux devant être utilisés par des échantillonneurs» Brevet en cours de validation. Déposé par Giorgio TOMMASINI, le 23 Septembre 2004.

2) «Détermination des résonances modales et de la réponse d'impulsion du corps d'un instrument de musique par l'analyse des sons joués avec changements de hauteur du son. Application à la synthèse du vibrato et du portamento aux échantillonneurs.» Brevet en cours de validation. Déposé par Giorgio TOMMASINI, et Stefano LUCATO, le 20 Décembre 2004.

Web Design by ITGO Innovative Technologies